Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 juillet 2011

Suis-je de gauche?

primairescitoyennes.png

Ils sont donc finalement six candidats à la "primaire citoyenne" organisée par le PS:

- Martine Aubry (PS)

- Jean-Michel Baylet (PRG)

- François Hollande (PS)

- Arnaud Montebourg (PS)

- Ségolène Royal (PS)

- Manuels Valls (PS)

 

Pour y participer, il faudra s'acquitter d'une participation aux frais d'organisation d'au moins un euro et signer une "charte d'adhésion aux valeurs de la gauche".

 

J'attends depuis le début, avec une certaine gourmandise, cette dernière.

 

De deux choses l'une, en effet:

- Soit cette charte en reste à des généralités: la liberté, l'égalité, la fraternité, la laïcité, l'humanisme, la démocratie, la solidarité, le progrès, la justice, la générosité, le développement durable, la tolérance, etc. C'est-à-dire des valeurs également partagées par le centre et par la quasi-totalité de la droite! D'autant plus que le PS précise que signer la charte d'adhésion aux valeurs de la gauche n'oblige pas de voter pour le candidat désigné puisque "dans le secret de l'isoloir, le vote est bien sûr libre": "Si vous avez voté à la primaire, cela ne vous contraint en aucune manière".

- Soit cette charte entre dans les détails en déclinant concrètement ces valeurs consensuelles. Au risque, alors, de définir la gauche par une orientation politique bien étroite. Or, vu le profil  idéologique des candidats à la primaire, cette orientation risque de fait d'être très sociale-libérale: à l'exception notable d'Arnaud Montebourg - qui se démarque à travers l'appropriation du concept antilibéral de démondialisation - l'ensemble des autres membres du PS ont toujours signé les mêmes motions internes et soutenu la même orientation économique et sociale (dont le révélateur est l'attitude vis-à-vis de l'actuelle construction européenne): si Martine Aubry affiche une image "plus à gauche" que François Hollande, c'est en réalité sur le fond bonnet blanc et blanc bonnet...

 

Quoi qu'il en soit, grâce à cette "charte d'adhésion aux valeurs de la gauche", nous allons enfin tous savoir si nous sommes de gauche. Ou pas.

08:53 Publié dans > PS, PRG | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : politique, gauche, ps |  Facebook | |  Imprimer |

Commentaires

"la liberté, l'égalité, la fraternité, la laïcité, l'humanisme, la démocratie, la solidarité, le progrès, la justice, la générosité, le développement durable, la tolérance, etc. C'est-à-dire des valeurs également partagées par le centre et par la quasi-totalité de la droite ! "...

Pas vraiment d'accord !

Les incessantes attaques de la droite contre le système de protection sociale et de retraite hérité de la Libération et du CNR est antinomique des valeurs de solidarité dont on aurait peut-être pu qualifier la droite de l'époque ! Le maître mot du libéralisme est "chacun pour soi !".

Ensuite, côté laïcité, les nombreux signes en faveur de l'église catholique donnés par Nicolas Sarkozy (je ne parle pas que de l'enseignement privé ou des propos sur "l'héritage chrétien" de la France) et l'insistance à vouloir démontrer des "particularités" chez les musulmans français, sont des éléments qui s'opposent à cette notion de laïcité. On l'a bien vu avec le fameux débat sur la laïcité.

Pour ce qui est du PS, effectivement, on est loin du programme de Mittérand et du PS d'Epinay !

Écrit par : Solidaire27 | 13 juillet 2011

Vous n'avez pas bien compris mon propos. Il ne s'agit pas d'analyser si, subjectivement, la droite respecte ou non ces valeurs, mais si, objectivement, elle peut ou non s'en revendiquer. Bref, si ce sont ou non des valeurs clivantes. Or, la quasi-totalité de la droite se revendique de ces mêmes valeurs.
C'est comme lorsque j'analyse un discours politique: mon premier travail consiste à éliminer toutes les phrases qui ne veulent politiquement rien dire si l'inverse ne peut pas être revendiqué.

Écrit par : Laurent de Boissieu | 13 juillet 2011

Une petite coQuille au deuxième tiret : "vu le profile idéologique des candidats à la primaire". Même si se profile un affrontement de personnes, celles-ci ont le même profil ;).

Sinon, je suis surpris par la participation du PRG à cette primaire. Y a-t-il un candidat issu de ses rangs ?

Quant à cette "charte d'adhésion aux valeurs de la gauche", je pense qu'il ne va encore s'agir que d'un texte creux et non clivant qui tâchera de faire croire que des valeurs ultra-consensuelles sont en fait des signes d'engagement concret à gauche. Rien de bien nouveau...
Si vous êtes de gauche, vous nous le révélerez, dites ?

Écrit par : Brath-z | 13 juillet 2011

Et paf ! Ça m'apprendra à ne pas lire correctement ! J'avais sauté le fait que Baylet (PRG) était candidat...

Écrit par : Brath-z | 13 juillet 2011

Bonjour,
pas trop d'accord avec l'idée que c'est blanc bonnet et bonnet blanc entre tous (ou presque) car je ne pense pas que la question de l'Europe ou de la (dé-)mondialisation soit réellement clivante. a) Les antimondialisation sont des minorités (FN, PG-NPA-LO) qui ont de faibles chance d'arriver au pouvoir et, quand bien même elles y arriveraient, elles risquent fort d'avoir une pratique très différentes de leur programme (style 1983). b) Avec la concurrence des pays émergents, les promondialisation sont de plus en plus prêts à accepter une certaine dose de protection face à des pays qui ne respectent pas des règles sociales et envrionnementales minimales.

Mais ce n'est pas l'objet de mon commentaire : je voulais surtout demander à Laurent s'il pouvait - s'il avait le temps - tracer un bref positionnement des 6 candidats (7 si DSK revient ?). Style positionnement économique (de libéral à dirigiste), positionnement sociétal (de "progressiste" à "conservateur"), principaux modèles (PMF ? mai 68 ? Guy Mollet ? etc.), etc. Merci d'avance !

Écrit par : Libéral européen | 13 juillet 2011

Bravo pour cet article. La gauche "bobo" est désormais très libérale en matière économique et ne se démarque pas à cet égard d'une certaine droite.

Écrit par : J-J.S | 13 juillet 2011

@Brath-z: merci pour la faute! vous êtes suffisamment familier de ce blog et perspicace pour m’étiqueter politiquement :)

Écrit par : Laurent de Boissieu | 13 juillet 2011

@Libéral européen. Pas le temps, non, mais réponse très rapide:
- libéral vs dirigiste: tous sauf Montebourg sont des sociaux-libéraux (plus: Valls, Hollande, Royal ou moins: Aubry assumés)
- libéral vs autoritaire: Royal et Valls se démarquent en étant davantage autoritaires que les autres

Écrit par : Laurent de Boissieu | 13 juillet 2011

Les commentaires sont fermés.