20 avril 2012

Petit bilan personnel et très subjectif de la campagne présidentielle

* Le plus beau slogan: "La France, la belle, la rebelle" (Jean-Luc Mélenchon, dont le slogan de campagne sera finalement "Prenez le pouvoir").

 

* Le clip le plus nul: "Le changement, c'est maintenant: le signe de ralliement!" (François Hollande).


 

* Les meilleurs clips de campagne: ex-aequo

1) Philippe Poutou (campagne officielle):



2) Eva Joly (hors campagne officielle):





 

*  La déclaration la plus scandaleusement antidémocratique: "Je passe dans des émissions à des heures extraordinaires entre deux personnes que je ne connais pas, qui viennent tous les cinq ans comme une sorte de festival de Cannes qui s'arrête et qui ne recommencera pas. C'est une démocratie formelle qui étonne le monde entier et que même les Français regardent avec beaucoup de scepticisme. Quels sont ces personnages à qui on donne des temps de parole extraordinaires, qu'on n'a pas vus avant, qu'on en verra pas après? Quelle curieuse façon d'exprimer la démocratie! Je me suis soumis à cette règle, ce n'est pas cela qui m'empêchera de courir le plus vite possible l'épreuve. Cinq semaines à ce rythme, neuf contre un." (Nicolas Sarkozy à propos des "petits" candidats; source).

 

*  La déclaration la plus démocratique: Nicolas Dupont-Aignan, qui a décidé de parrainer Corinne Lepage après avoir obtenu ses propres 500 parrainages.

 

* Le plus bel effort de chiffrage du projet: Marine Le Pen (ici).

 

* La campagne la plus geek: François Bayrou avec un code Konami sur son site de campagne:

 

* Le candidat le plus maltraité par les médias: Jacques Cheminade.

Les commentaires sont fermés.