Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 janvier 2016

Alain Juppé, le voile et l'église

 juppevoile.jpg

Afin d'argumenter son opposition à Nicolas Sarkozy sur la question du port du voile pour les mères accompagnatrices de sorties scolaires, Alain Juppé évoque sa mère qui "portait un foulard sur la tête pour se rendre à l'église" (Pour un État fort, JC Lattès).

Manque de chance pour Alain Juppé, cette ancienne pratique est justement issue du seul et unique passage du Nouveau Testament qui reprend l'antique inégalité entre les femmes et les hommes (1ere épitre de Saint-Paul apôtre aux Corinthiens, chapitre 11):

01 Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même du Christ.
02 Je vous loue, [mes frères], de ce que vous vous souvenez de moi à tous égards, et de ce que vous retenez mes instructions telles que je vous les ais données.
03 Je veux cependant que vous sachiez que le chef de tout homme c'est le Christ, que le chef de la femme, c'est l'homme, et que le chef du Christ, c'est Dieu.
04 Tout homme qui prie ou qui prophétise la tête couverte, déshonore sa tête.
05 Toute femme qui prie ou qui prophétise la tête non voilée, déshonore sa tête: elle est comme celle qui est rasée.
06 Si une femme ne se voile pas la tête, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux à une femme d'avoir les cheveux coupés ou la tête rasée, qu'elle se voile.
07 L'homme ne doit pas se couvrir la tête, parce qu'il est l'image de la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.
08 En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme de l'homme;
09 et l'homme n'a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l'homme.
10 C'est pourquoi la femme doit, à cause des anges, avoir sur la tête un signe de sujétion.
11 Toutefois, ni la femme n'est sans l'homme, ni l'homme sans la femme, dans le Seigneur.
12 Car, si la femme a été tirée de l'homme, l'homme aussi naît de la femme, et tout vient de Dieu.
13 Jugez-en vous-mêmes: est-il bienséant qu'une femme prie Dieu sans être voilée?
14 La nature elle-même ne nous enseigne-t-elle pas que c'est une honte à un homme de porter de longs cheveux,
15 tandis que c'est une gloire pour la femme qu'une longue chevelure, parce que la chevelure lui a été donnée en guise de voile?

 

Chez les Assyriens, la jeune femme et la femme mariée se devaient d'être voilées, voire pour cette dernière cloîtrée au domicile de son mari, tandis que l'esclave et la prostituée étaient seins nus et non voilées. Le voile était alors une prescription sociétale et non religieuse, signe de mariage ou au contraire de virginité, les cheveux étant parfois assimilés aux poils pubiens.

Telle est l'origine culturelle commune du port du foulard (tichel) ou de la perruque (sheitel) chez les femmes juives orthodoxes mariées, du port du voile pour les femmes mariées en Grèce ou en Rome antiques, de la prescription de Saint-Paul encore en pratique dans les églises chez les chrétiens d'Orient (chez les chrétiens d'Occident il en reste la mantille et le petit voile lors de sacrements, à l'exemple du mariage, ou celui de l'uniforme des religieuses) et du port du voile chez les femmes islamistes après la puberté:

"01 Descends, assieds-toi dans la poussière, vierge, fille de Babylone! Assieds-toi par terre, tu n'as plus de trône, fille des Chaldéens, car on ne t'appellera plus "la délicate, la raffinée".
02 Prends la meule, mouds la farine, relève ton voile, retrousse ta robe, découvre tes jambes, traverse les cours d'eau:
03
que soit découverte ta nudité, que l’on voie ta honte. J'exercerai ma vengeance, personne ne m'en empêchera."
Ancien Testament, Livre d'Isaïe, chapitre 47

 

"Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté (...)
Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile [khimâr] sur leurs poitrines (...)"
Coran, Sourate 24- an-Nûr/La Lumière, versets 30 et 31

"Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles [jilbab]: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées (...)"
Coran, Sourate 33 - al-Ahzâb/Les Coalisés, verset 59

 

De tous temps et en tous lieux, le port du voile destiné à dissimuler les cheveux de la femme marque une inégalité entre les femmes et les hommes. Lorsqu'il n'est pas devenu qu'un uniforme pour des religieuses, c'est donc autour de la question de l'égalité qu'il faut appréhender le port du voile lorsque celui-ci reste destiné à l'ensemble des croyantes, et non autour de celle de la laïcité.

 

 

Ajout 15/05/2016: "Pas de cheveux, pas de police des mœurs!" (Iran)

VoileCheveux-2.png

Commentaires

Bonjour d'avance à Lina.

Écrit par : Laurent de Boissieu | 04 janvier 2016

Les commentaires sont fermés.