Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 octobre 2012

Les ambigüités de François Bayrou

François Bayrou a adressé, jeudi 4 octobre, un courrier aux adhérents du MoDem. Commentaires.

 

1) François Bayrou écrit que "le centre c'est une résistance au bipartisme".

Ce qui est faux: le centre, c'est une résistance à la bipolarisation entre la droite et la gauche, et non au bipartisme.

S'il y a bipartisme, il y a certes forcément bipolarisation.

Mais s'il y a bipolarisation, il n'y a pas forcément bipartisme: le RPR et l'UDF, par exemple, formaient autrefois tous les deux le pôle de droite. De même qu'aujourd'hui Hervé Morin et Jean-Louis Borloo veulent un pôle de droite bâti autour de deux partis: l'UMP et l'UDI.

Question: s'agit-il d'une simple erreur de vocabulaire?

 

2) François Bayrou écrit ensuite:

"Un regroupement du centre droit se forme. Nous pouvons parfaitement travailler avec lui car nombre de ceux qui le composent ont eu des liens avec nous, même s’ils ont choisi un autre chemin. Nous sommes donc ouverts à un partenariat entre le Modem et l’UDI.
De la même manière, nous serons ouverts à une coopération avec tous ceux qui, venant du centre gauche, ou de l’écologie réaliste, choisiront eux aussi la voie de l’indépendance."

François Bayrou se maintient en apparence bien à équidistance du centre droit et du centre gauche, de la droite et de la gauche.

Mais il utilise une formule étrange en parlant du centre gauche: ceux qui "choisiront eux aussi la voie de l'indépendance".

Question: qui sont ceux qui ont déjà choisi "la voie de l'indépendance"?

- Soit François Bayrou parle du MoDem. Alors indépendance signifie "indépendance de la droite et de la gauche". Or, dans ce cas, l'UDI n'est pas indépendante puisqu'elle s'inscrit dans le système d'alliance de la droite: il n'y a donc strictement aucune raison d'envisager un partenariat entre le MoDem l'UDI.

- Soit François Bayrou parle de l'UDI. Alors indépendance signifie "indépendance de l'UMP pour un parti de centre droit et, en face, indépendance du PS pour un parti de centre gauche". Or, dans ce cas, le PRG (par exemple) est déjà tout aussi indépendant du PS que l'UDI l'est de l'UMP.

Par ailleurs, François Bayrou parle de ceux "venant du centre gauche" alors que l'UDI ne vient pas du centre droit mais est au centre droit.

Bref, François Bayrou ne parvient toujours pas à regarder de la même façon vers le centre droit et vers le centre gauche.

 

3) François Bayrou écrit enfin:

"Si ce partenariat se met en place, alors nous devrons réfléchir ensemble à son mode de fonctionnement et à son organisation, y compris même la perspective de double appartenance, sous réserve de réciprocité."

Je me contenterai de répéter ce que j'ai déjà écrit à ce sujet:

- Premièrement, comme je l'avais déjà exposé cette semaine dans un article, c'est le seul moyen d'empêcher ou de masquer les départs de cadres et d'élus vers l'UDI.

- Deuxièmement, ça ne peut fonctionner que si l'UDI accepte aussi, en retour, la double appartenance avec le MoDem.

- Troisièmement, si le MoDem autorise la double appartenance avec l'UDI, parti de centre droit, il doit au moins symétriquement l'autoriser avec les partis de centre gauche (PRG notamment).

- Quatrièmement, si le MoDem autorise pour ses membres l'adhésion à une autre formation politique, cela signerait de fait la fin du MoDem en tant que parti et sa transformation en simple club politique. Finalement peut-être la seule solution pour réunir dans la même structure des gens du centre droite au centre gauche, qui n'envisagent pas les mêmes alliances électorales.

26 septembre 2012

Fillon n'assume plus explicitement sa position en cas de duel de second tour FN vs PS

Je vous invite à lire mon article publié sur La-Croix.com:

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/Franc...

24 septembre 2012

L'impossible unité centriste entre François Bayrou et Jean-Louis Borloo

Je vous invite à lire mon article publié sur La-Croix.com:

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/La-di...

21 septembre 2012

Nuages de mots des motions pour le congrès de l'UMP (2)

Après la publication de mes nuages de mots des motions pour le congrès de l'UMP, Jean Véronis m'a proposé que je lui envoie les textes afin de se livrer au même exercice avec ses propres outils. Je l'en remercie vivement !

 

Le Gaullisme, une voie d'avenir pour la France:

Le Gaullisme, une voie d'avenir pour la France

 

Pour un humanisme social, libéral et européen:

Pour un humanisme social, libéral et européen

 

La Droite forte:

La Droite forte

 

La Droite sociale:

La Droite sociale

 

La Droite populaire:

La Droite populaire

 

La Boîte à idées:

La Boîte à idées

 

Demain la Droite:

Demain la Droite

 

Tous droits réservés Laurent de Boissieu - Jean Véronis

19 septembre 2012

Les motions déposées pour le congrès de l'UMP

Voici les motions déposées pour le congrès de l'UMP:

- "Le Gaullisme, une voie d’avenir pour la France", déposée par Michèle ALIOT-MARIE (Le Chêne), Roger KAROUTCHI (Rassemblement Gaulliste), Henri GUAINO et Patrick OLLIER (Le Chêne) [texte]

- "Pour un humanisme social, libéral et européen", déposée par Jean-Pierre RAFFARIN (Les Humanistes de l'UMP), Luc CHATEL (Les Réformateurs), Jean LEONETTI (Les Humanistes de l'UMP), Marc-Philippe DAUBRESSE (Les Parlementaires Centristes UMP), Marie-Hélène des ESGAULX, Michèle TABAROT (Les Réformateurs) et Marc LAFFINEUR (Les Humanistes de l'UMP) [texte]

- "La Droite Forte", déposée par Geoffroy DIDIER, Guillaume PELTIER et Camille BEDIN [texte]

- "La Droite Sociale", déposée par Laurent WAUQUIEZ, Françoise GUEGOT, Patrick HETZEL, Isabelle LE CALLENNEC, Gilles LURTON et Sophie PRIMAS [texte]

- "La Droite Populaire", déposée par Thierry MARIANI [texte]

- "La Boîte à idées", déposée par Mathieu SCHLESINGER, Maël de CALAN, Enguerrand DELANNOY et Emmanuel THIARD [texte]

-  "Demain la Droite", déposée par Franck ALLISIO, Virginie DUBY-MULLER, Mathieu DARNAUD et Arnaud MURGIA [texte]